Magazine – COLLECT Arts Antiques Auctions / Septembre 2016

Guillaume Bottazzi sur le Magazine COLLECT Arts Antiques Auctions  paru en  Septembre 2016

bottazzi_collectaaa_sept_2016-2

Guillaume Bottazzi, solo show – Artiscope Gallery, Brussels

Guillaume Bottazzi’s solo exhibition is composed of 12 paintings measuring from 290 cm x 190 cm, to the smallest 22 cm x 28 cm. They are crafted from fine plaster on fabric and ink or oil on raw linen canvas. The uniqueness and the refinement of their composition will surprise the viewer.

archi Daily : the world’s most visited architecture website

artiscope2016

+

Guillaume Bottazzi : Une nouvelle œuvre d’art à La Défense

Guillaume Bottazzi : Une nouvelle œuvre d’art à La Défense sur déplacement pro

Lors de leur prochain déplacement professionnel à La Défense, les voyageurs d’affaires vont pouvoir admirer une nouvelle œuvre d’art. Le quartier d’affaires – très impliqué dans l’art – accueille sa 70ème pièce. Il s’agit d’une peinture de 216m², composée de 6 tableaux de 6 mètres x 6 mètres. Elle a été réalisé au pied de la nouvelle tour D2 par l’artiste peintre Guillaume Bottazzi.

8273412-12942908

Le Nouveau Cénacle : Guillaume Bottazzi illumine les parois murales

Le Nouveau Cénacle : Guillaume Bottazzi illumine les parois murales

Le Nouveau Cénacle : Guillaume Bottazzi illumine les parois murales

Guillaume Bottazzi, artiste plasticien français né en 1971 s’est fait connaître pour ses nombreuses et monumentales « peintures sur parois« .

Déjà très apprécié au Japon avec une peinture géante de 900 m2 réalisée en 2011 sur la façade du musée de Sapporo (Miyanomori International Museum of Art), ce même artiste a été sollicité en décembre 2014 dans le Business District parisien pour une oeuvre de 216 mètres au pied de la tour D2 à la Défense.

Avec elle, il vient de réaliser sa 70 ème oeuvre dans un endroit mythique qui peut être qualifié à juste titre comme le plus grand ensemble d’art moderne et contemporain à ciel ouvert de France…

bottazzi_vue_ensemble_paris_la_defense_web

Ainsi G.Bottazzi   peut en permanence contempler le mur à l’exemple de Bodhidharma, appelé « le brahmane qui contemple le mur », le fondateur du chan, le zen japonais. L’on comprend mieux dès lors l’attrait particulier que porte cet artiste pour le Japon ! En effet ce même brahmane a passé 12 ans à méditer devant un mur pour atteindre l’illumination, c’est-à-dire la parfaite connaissance du réel. Par conséquent, le mur auquel on se heurte et qui est ressenti   par nous occidentaux comme un néant, devient en réalité pour le zen une expérience différente…

bottazzi_mimas_by_night

à suivre..

En savoir plus