Guillaume Bottazzi / le Moniteur

Guillaume Bottazzi : Magazine “le Moniteur” – av. 2013

Image

Advertisements

Bottazzi Guillaume par le journal de Saone et Loire

Bottazzi Guillaume à Blanzy : Un artiste de renommée internationale a orné le plafond d’une résidence pour handicapés. Symphonie pour le handicap

Image

Image

Comme les bulles de savon, des formes rondes forment elles-mêmes un cercle, qui devient spirale. C’est une œuvre quasi psychédélique qui recouvre le plafond du réfectoire de la résidence pour personnes handicapées Symphonie. Réalisée en cinq mois par l’artiste au rayonnement international Guillaume Bottazzi, cette œuvre de grande dimension, de 10 mètres par 12 mètres et élevée à 7 mètres de hauteur, a impliqué dans son processus créatif les résidents de l’établissement public social et médico-social du Vernoy et des élèves du groupe scolaire blanzynois Lucie- Aubrac.

Les résidents acteurs du projet

« Je leur ai expliqué mon travail, de manière à ce qu’ils soient impliqués dans ce projet », explique le peintre. Mieux, les résidents ont pu apprendre à manier peinture et couleurs, à déchiffrer ombre et lumière et à porter un regard sur des œuvres abstraites. Des échanges qui ont permis de familiariser les résidents avec cette œuvre de manière à ce qu’elle prenne place et fasse sens. Elle symbolise l’ouverture du foyer sur le monde extérieur. « La fresque incitera le public à venir dans ce lieu. Ce sera l’occasion de créer un lien avec les habitants du Bassin minier », poursuit ce peintre pour qui l’art est vecteur de rencontre.

L’artiste n’en est pas à sa première collaboration avec la ville de Blanzy, avec la réalisation de deux fresques, sur un mur extérieur de la Maison des sociétés en 2005 et sur la façade de l’ancienne verrerie en 2006. « J’ai pensé à faire de nouveau appel à lui pour la qualité de ses chefs-d’œuvre et pour sa façon d’intégrer le public à leur création », développe André Quincy, président du syndicat intercommunal du Vernoy, structure à l’origine de la commande artistique. L’artiste signe son…

Lire la suite